La pensée positive

Victor, le petit ours qui pensait à l’envers.

Ou méditation sur la pensée positive…

Il était une fois, un petit ours qui s’appelait Victor. Il habitait avec toute sa famille dans une jolie petite maison, entourée d’un joli petit jardin, tout au bout d’un joli petit chemin. Victor avait donc tout pour être heureux, mais seulement, il avait un problème. Il pensait mal. Il n’était ni bête, ni idiot. Au contraire, il était plutôt malin et futé, mais il pensait à l’envers.

Quand il faisait un gâteau, il se disait : « De toute façon, je vais le rater! ». Et le gâteau raté.

Quand il jouait avec ses copains, il pensait : « C’est sûr, je vais perdre! ». Et c’est sûr, toujours il perdait.

Quand il faisait du vélo, il murmurait : « Je vais tomber comme d’habitude ! ». Et il tombait, comme d’habitude.

Et tout le monde disait : « Victor est un mignon petit ours, mais il n’a vraiment pas de chance! ». Et Victor pensait : « Oui, je n’ai vraiment pas de chance ».

Par un bel après-midi de printemps, Victor pris son filet à papillon et partit à travers champs en pensant : « De toute façon, c’est sûr, je vais tomber ». Bien sûr, quelques minutes plus tard, Victor se retrouvait par terre, le pantalon déchiré, les larmes aux yeux. « Pourquoi je n’ai jamais de chance? », dit il tristement. « Parce que tu pense à l’envers! », fit une toute petite voix près de lui. Victor se retourna, retourna de tous les côtés. Mais il ne vit personne. Très intrigué, Victor répéta sa question : « Pourquoi je n’ai jamais de chance? », dit il doucement.

« Parce que tu penses à l’envers ! », fit la toute petit voix près de lui. Victor baissa la tête et aperçut alors une toute petite coccinelle qui le regardait en souriant. « Penses à l’endroit, tout ira mieux pour toi! », fit elle de sa toute petite voix. « Qu’est ce que ça veut dire? » demande Victor étonné. « C’est facile, rien de plus simple! Ne pense pas « ça va rater », mais plutôt « tout va marcher »! », expliqua la toute petite coccinelle. « C’est tout? », demanda Victor. « C’est tout! Pense à l’endroit, tout ira mieux pour toi!, fit-elle de sa toute petite voix avant de s’envoler.

Victor se releva lentement, ramassa son filet à papillons, le regarda et pensa : « Ce n’est pas la peine de continuer, de toute façon, c’est sûr, je n’en attraperai pas ». Il secoua la tête pour enlever cette pensée à l’envers, et la remplaça par une pensée à l’endroit : « Pense à l’endroit, tout ira mieux pour toi! Je vais attraper un papillon ». Et après deux ou trois tentatives, il attrapa un joli papillon bleu, qu’il relâcha aussitôt. Tout heureux, et le coeur léger, il rentra à la maison en chantant : « Penses à l’endroit, tout ira mieux pour toi, c’est aussi simple que ça! ». 

Depuis ce jour-là, quand Victor fait un gâteau, il se dit : « Je vais le réussir! ». Et le gâteau réussi. Quand il joue avec ses copains, il pense :  » Je vais gagner! ». Et il gagne. Quand il fait du vélo, il murmure : « Tout va bien se passer », et tout se passe bien. Et tout le monde dit : Victor est un mignon petit ours, et il a vraiment de la chance! ». Et Victor pense : « Oui, j’ai vraiment de la chance!« .

Cet article a 1 commentaire

  1. Super article qui peut aider à prendre du recul. Moi aussi je vais attraper un papillon!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu